Documents Articles Ailleurs... Rave party : Teknival - Overdose d'une raveuse
Rave party : Teknival - Overdose d'une raveuse PDF Imprimer Email
TUESDAY, 16 Mai 2006 01:00
L'Express, mercredi 3 mai 2006

Le décès d'une jeune participante vient endeuiller le bilan de la rave party, jusqu'ici présenté comme globalement positif par la préfecture du Cher.

Une enquête à été ouverte pour déterminer les causes du décès, lundi soir, lors du teknival organisé à Chavannes (Cher) en marge du 30e Printemps de Bourges, d'une jeune femme de 22 ans. Originaire de Challans, en Vendée, la jeune participante est décédée en réanimation à l'hôpital de Bourges, après avoir été successivement conduite dimanche après-midi à un poste avancé médical sur le site du teknival puis à l'hôpital de Saint-Amand-Montrond.

"Une autopsie aura lieu mercredi pour déterminer les circonstances et les causes exactes du décès vraisemblablement lié à une absorption de drogues", a indiqué Pierre Septe, substitut du procureur de Bourges.

642 raveurs soignés sur place

Lundi, avant l'annonce du drame, le bilan du tecknival avait pourtant été présenté comme globalement "positif" par la préfecture du Cher. Le directeur de cabinet du préfet, Michel Tournaire, avait notamment souligné "l'efficacité du dispositif de sécurité qui a permis de limiter les dégâts". 750 gendarmes, 350 pompiers, 120 membres de Médecins du monde, une vingtaine de secouristes, et une dizaine d'équipes cynophiles étaient en effet chargés de l'encadrement.

A signaler cependant: l'agression à l'arme blanche de deux gendarmes par un jeune participant, qui a ensuite tenté de se suicider en se blessant à la gorge, et une quarantaine de cas de surdose, dont 10 ont pu être soignés sur place. Les agents de l'ordre ont par ailleurs saisi 2 kg de cocaïne, 8,7 kg de résine de cannabis, 4,5 kg d'herbe, 5 700 cachets d'ectasy et 21 000 euros. En tout, 642 personnes ont été traitées par les services médicaux sur le site.

Record de fréquentation

La rave party a enregistré une affluence record, avec un pic de fréquentation de 82 000 ravers dans la nuit de samedi à dimanche. En août 2005, le teknival de Crucey-Villages (Eure-et-Loir), avait rassemblé jusqu'à 52 000 personnes tandis que l'an dernier, celui du 1er mai, endeuillé par la mort de deux participants, avait réuni 40 000 personnes à Marigny-le-Grand (Marne).

Le nettoyage complet du site devrait durer jusqu'à la fin de la semaine. "Ils vont avoir du travail. Outre les 90 hectares du teknival, 200 autres hectares ont été pollués. On trouve de tout, les champs ont souffert", faisait remarquer Paul Renaudat, le maire de Chavannes.

 
Powered by Joomla using a RocketTheme template - © 2008 romainmotier.ch